Nancy Pelosi hands out impeachment pens, a signing tradition

WASHINGTON, DC – One by one, the Speaker of the House, Nancy Pelosi, gave each signature pen to the assembled presidents and directors of the House who will pursue the matter in the Senate. Picked up pens lined up next to her and used them to sign her name on the items destined for President Donald Trump.

Signing pens are in trend in Washington, often spread on more joyful events. They can be seen framed and fell in halls across town as proximity awards to power. Trump is devoted to custom himself.

She only signed  when the impeachment articles against the third president in history.  Nancy Pelosi  but distributed the pens on a darker day.

On Wednesday White House press secretary Stephanie Grisham criticized Pelosi  for both the pens and the speaker’s performance, which was criticized by social media for being too happy for such a serious progress.

“Nancy Pelosi’s souvenir pens were used on silver trays to sign fake impeachment items,” Grisham tweeted when republishing a photo. Pelosi, she wrote, “was so dark that she gave them to people as prizes.”

La signature de Pelosi a envoyé les articles contre Trump au Sénat pour procès, qui devrait s’ouvrir jeudi. Les documents adoptés par la Chambre accusent le président républicain d’abus de pouvoir et d’entrave au Congrès pour avoir fait pression sur l’Ukraine pour l’aider politiquement. Trump dit que tout cela est un «canular» et prétend qu’il est victime d’une «chasse aux sorcières» politique menée par Pelosi.

Avant la signature, les aides ont présenté deux petits plateaux contenant plus de deux douzaines de stylos noirs arborant la signature de Pelosi. Elle entra dans la pièce et s’assit à une table, les documents et les stylos devant elle. Les procureurs de la Chambre et les présidents des comités qui avaient travaillé sur la destitution de Trump se tenaient autour d’elle. Pelosi a pris chaque stylo, a signé un peu et a remis chacun à un législateur.

Parfois, elle souriait.

Trump connaît cette tradition. Lors d’une cérémonie très photographiée en juin 2018, il a signé un décret mettant fin aux séparations familiales à la frontière américaine. Il a ensuite remis le stylo à la secrétaire à la Sécurité intérieure, Kirstjen Nielsen.

Le 22 décembre 2017, au bureau ovale, Trump a signé le projet de loi fiscale républicaine alors que le Congrès était en vacances. Mais les aides de Trump ont quand même apporté des stylos – alors il a essayé de les donner aux journalistes. Les journalistes ne peuvent pas accepter de cadeaux des personnes qu’ils couvrent.

La tradition n’a pas commencé avec Trump.

Le président Lyndon Baines Johnson a donné des ensembles encadrés des stylos qu’il a utilisés pour signer sa législation sur la «grande société» pour lutter contre la pauvreté et l’injustice raciale. Parmi les récipiendaires figuraient des législateurs et le corps de presse de la Maison Blanche. Un ensemble complet réside toujours dans l’espace de travail de presse derrière la salle de briefing de la Maison Blanche.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *